Rechercher
  • Sarah Kremer

Soins naturels anti-âge

Dernière mise à jour : 21 oct. 2020

Le cycloastragénol pour lutter contre le raccourcissement des télomères



Un télomère est une région de l'ADN à l'extrémité d'un chromosome. Les télomères raccourcissent avec l’âge, l’inflammation et le stress. Des études ont montré que des télomères courts sont associés à un risque plus élevé de maladies liées à l’âge.


La télomérase est une enzyme naturelle qui favorise l'allongement des télomères. Elle fonctionne en ajoutant des bases aux extrémités des télomères. Les cellules ayant une activité de télomérase suffisante sont considérées comme immortelles en ce sens qu'elles peuvent se diviser sans entrer dans la sénescence ou l'apoptose. Pour cette raison, la télomérase est considérée comme une cible potentielle pour les médicaments anticancéreux.


Télomères et vieillissement


Le raccourcissement progressif des télomères est une cause possible de la sénescence et favoriserait l'apparition de cancer.


Plusieurs maladies du vieillissement sont provoquées par un raccourcissement télomérique excessif. Les organes se détériorent d'autant plus que leurs cellules constitutives meurent ou entrent en sénescence.


Un raccourcissement plus important des télomères serait un marqueur de risque de maladies cardiovasculaires chez les hommes d'âge moyen.


Facteurs responsables de la diminution de taille des télomères


Une étude danoise portant sur près de 65 000 personnes suivies pendant 7 ans a montré que la réduction de taille des télomères était associée à tous les facteurs suivants : indice de masse corporelle, pression systolique, consommation de tabac et d'alcool, sédentarité, cholestérol, facteurs environnementaux, le stress, certaines maladies …


Des études montrent que le dysfonctionnement ou le raccourcissement des télomères est communément acquis au cours du processus de développement des tumeurs cancéreuses. Des études observationnelles ont révélé des télomères raccourcis dans de nombreux cancers : notamment dans le cas des cancers touchant le pancréas, les os, la prostate, la vessie, les poumons, les reins et la tête et le cou.


Il a été suggéré qu'une combinaison de modifications du mode de vie, y compris une alimentation saine, de l’exercice et une réduction du stress ont le potentiel d'augmenter la longueur des télomères, d’inverser le vieillissement cellulaire et de réduire le risque de maladies liées au vieillissement. Dans un essai clinique récent avec des patients atteints de cancer de la prostate au stade précoce, des changements de style de vie complets ont entraîné une augmentation à court terme de l'activité télomérase et une modification à long terme de la longueur des télomères. Les modifications du mode de vie ont le potentiel de réguler naturellement l'entretien des télomères.


Le cycloastragénol : pour réactiver la télomérase


Le cycloastragénol est issu de la racine d’astragale, de l’espèce Astragalus Membranaceus bien connue en médecine chinoise pour traiter les maladies infectieuses et renforcer le système immunitaire, il s’agit d’une substance active naturelle qui appartient à la famille des saponines, extraite de l’Astragaloside IV, une saponine de l’Astragale. L’Astragaloside IV, se transforme en cycloastragénol dans l’intestin, il est donc plus assimilable.


Le cycloastragénol a un fort pouvoir antioxydant, il lutte contre la glycation des protéines, le diabète de type 2, le stress oxydatif et il est sans effets secondaires.


*Salud BBC Mundo, «Resuelven misterio sobre el origen del cáncer de mama» [archive], sur BBC Mundo (consulté le 3 mars 2017)

« Les causes du raccourcissement des télomères et les effets sur le vieillissement » [archive], sur www.longlonglife.org.

(en) Flora Y. L. To-Miles et Catherine L. Backman, « What telomeres say about activity and health: A rapid review », Canadian Journal of Occupational Therapy, vol. 83, no 3,‎ 6 avril 2016, p. 143-153 (lire en ligne [archive], consulté le 2 janvier 2019).

(en) L. Rode, B. G. Nordestgaard et S. E. Bojesen, « Peripheral Blood Leukocyte Telomere Length and Mortality Among 64 637 Individuals From the General Population », JNCI Journal of the National Cancer Institute, vol. 107, no 6,‎ 1er juin 2015, djv074–djv074 (ISSN 0027-8874, DOI 10.1093/jnci/djv074, lire en ligne [archive], consulté le 1er mars 2017)

(en) Elissa S. Epel, Elizabeth H. Blackburn, Jue Lin, Firdaus S. Dhabhar, Nancy E. Adler, Jason D. Morrow et Richard M. Cawthon, « Accelerated telomere shortening in response to life stress », Proceedings of the National Academy of Sciences, vol. 101, no 49,‎ 2004, p. 17312-17315 (ISSN 0027-8424, DOI 10.1073/pnas.0407162101, lire en ligne [archive], consulté le 2 janvier 2019).

https://www.santescience.fr/cycloastragenol/

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout